Communication | 15 avril

Lorsqu’un client décide d’accorder sa confiance à une agence, sa relation avec le chargé de projets devient un élément clé dans la réalisation du mandat. Cette relation vient du fait que le client et l’agence partagent le même objectif : réaliser des campagnes efficaces qui apportent des résultats fructueux. Le client a des attentes et des objectifs qui doivent être compris par le chargé de projets afin d’assurer un bon déroulement du travail. Le chargé de projets est responsable de communiquer ces attentes et demandes aux designers ainsi qu’à l’équipe de développement web, et c’est pour cela que l’on considère que le chargé de projets est pris entre l’arbre et l’écorce.

Il arrive fréquemment que les créatifs et les clients ne partagent pas la même vision par rapport au même projet. De façon générale, les designers sont des gens très créatifs possédant une grande imagination qui peut parfois les amener au-delà des limites qui leur sont imposées. Évidemment, tout ça dans le but de livrer le meilleur projet qui soit. Pour les designers, la créativité est primordiale alors que pour les clients, c’est généralement le budget qui l’emporte. Les concepteurs préfèrent des designs minimalistes, où l’information peut respirer, alors que le client préfère souvent qu’il y ait de l’information... beaucoup d’informations !

Ce n’est pas les différences d’opinions et de visions qui manquent ! La tâche de trouver la solution gagnante pour les deux parties revient donc au chargé de projets. Pour se faire, il se doit d’être très à l’écoute des besoins des clients, mais également des conseils graphiques qui lui sont donnés. Dans le but d’obtenir les meilleurs résultats, il devra transmettre les recommandations aux clients, à qui revient toujours le dernier mot.

Le résultat final n’est pas toujours à l’image de l’agence, il est souvent le compromis entre les idées venant des deux côtés. Comme beaucoup d’autres métiers, les contraintes créatives, budgétaires, législatives et technologiques font partie de la réalité. C’est donc au chargé de projets de jouer le rôle du chef d’orchestre et de voir à ce que tout ce déroule avec le moins de fausses notes possible.

http://designspiration.net/image/3497463830238/
Retour au blogue