Design | 01 octobre

Pour certains, le design peut davantage être perçu comme des frais superflus. Et si à l’inverse celui-ci était un investissement à rendements directs sur votre réussite en affaires ?

Depuis les années 60, le domaine du design n’a cessé de prendre de l’expansion et de s’intégrer à notre quotidien. Le design se déclinant en plusieurs aspects, tels l’architecture, l’urbanisme ainsi que le design graphique, ceux-ci englobent de multiples façons le monde des affaires. Pour certains pays comme l’Angleterre et l’Allemagne ce serait même un synonyme de réussite. Au Québec, on retrouve plus de 39,000 individus oeuvrant dans ce domaine, ce qui conduit d’ailleurs au plus gros impact économique au niveau culturel. Au niveau des chiffres, l’impact économique québécois s’élève à près de 1 200 millions, dont 750 millions, seulement pour la ville de Montréal, qui d’ailleurs a été nommée ville Unesco en 2006 et qui depuis 2005, a instauré le plan d’action « Design de ville ». Montréal a donc pu faire partie des 34 villes les plus créatives à travers le monde.

En 1986, le rapport Picard a vu le jour et poussait le design à un autre niveau en le qualifiant « comme un des sept axes prioritaires pour le développement économique de Montréal » en plus de « convainc[re] les gouvernements du Canada et du Québec et la Ville de Montréal de se mobiliser pour faire de Montréal un centre de design de calibre international (wiki) ». De plus, il existe aussi certains organismes à but non lucratif tel Mission Design, qui vise à élever encore plus haut le Québec comme société oeuvrant avec le design.

Il est aussi possible de retrouver à Boston un organisme de gestion du design qui est capable de mesurer l’efficacité du design au centre des entreprises grâce à certains critères. Cette organisation démontre un considérable essor au sein de ces institutions depuis une dizaine d’années. À titre d’exemple, on peut d’ailleurs observer d’imposantes entreprises dont le design fait jaser comme Apple, Coca-Cola ou bien encore Nike.

Le design est donc un allié de taille pour toute entreprise, peu importe la grosseur de celle-ci. On peut aisément conclure que même si au tout début, celui-ci engendre certains coûts, il sera payant à tout coup!

Retour au blogue