Marketing | 18 février

C’est très connu dans le domaine du marketing que le bouche-à-oreille a toujours été important et est une des sources d’information sur lesquelles se fient le plus les consommateurs lorsqu’il est de question de magasiner ou d’acheter un produit ou un service. Aujourd’hui, le bouche-à-oreille en marketing est encore très présent et utile, mais a subi une modernisation importante et est désormais omniprésent sur le Web et sur les réseaux sociaux sous diverses formes. Ce type de promotion se nomme earned media et représente les activités marketing qui ne sont pas payées (paid), créées ou contrôlées (owned) par une entreprise, mais plutôt conquises ou méritées. La publicité méritée est de la publicité générée par les clients, ou parfois des journalistes, qui deviennent des canaux importants en partageant leur opinion, soit par le moyen du bouche-à-oreille, par les médias traditionnels, ou plus récemment, via les réseaux sociaux et autres plateformes de partage (ex. les blogues). Il existe des blogues entretenus par des pro-amateurs dédiés seulement à l’évaluation et au partage d’opinions sur des services ou des produits, tels que les hôtels, les produits ménagers, les produits cosmétiques, etc. Il ne faut pas sous-estimer l’influence que ces pro-amateurs ont sur les consommateurs puisque plusieurs clients potentiels se forment une opinion et basent leur décision d’achat sur les évaluations et commentaires qui se trouvent sur le Web.

Les commentaires et opinions partagés par les utilisateurs du Web et des réseaux sociaux consistent en une sorte de publicité gratuite pour les entreprises. Quelle entreprise n’aime pas la publicité gratuite ? Même si cette idée est très attirante, le earned media ne se crée pas sans aucun effort et fait partie d’un processus marketing qui inclut aussi du paid et owned media. Ces deux autres « types de média » ne sont pas négligeables puisque sans publicité générée par l’entreprise elle-même, les clients qui produisent des évaluations ou laissent des commentaires sur le Web n’auraient sûrement jamais reçu d’information sur le produit ou le service et ainsi, le earned media n’existerait pas.

Il s’agit d’une stratégie marketing de plus en plus valorisée par les entreprises, même s’il est difficile de gérer l’information qui est partagée. Puisque ceux qui partagent leur opinion ne sont pas payés par une compagnie, l’information partagée peut être positive aussi bien que négative. Malgré l’ouvrage nécessaire, le earned media est une raison considérable pour toute entreprise, voulant profiter de publicité (presque) gratuite, d’accorder beaucoup d’importance à la création et à la gestion de pages sur les réseaux sociaux, où beaucoup d’information circule et où des commentaires de clients sont vus par d’autres clients, existants ou potentiels.

http://www.ellinoreklund.se/koni_html/koni01.html
Retour au blogue