Design | 09 décembre

Annie Atkins a récemment donné une conférence au RDV Design, à Montréal. Elle a partagé sa passion pour son métier à titre de designer graphique pour les films. Originaire du pays de Galles, elle a d’abord travaillé pendant quatre ans en publicité en Islande, avant de faire le saut vers le design de films en Irlande. Atkins est d'ailleurs diplômée en communication visuelle et en production de films. On peut apercevoir ces réalisations dans le drame historique The Tudors, le film d’animation sélectionné aux Oscars The Boxtrolls ainsi que dans The Grand Budapest Hotel, réalisé par Wes Anderson. Ce film a obtenu un grand nombre de critiques élogieuses et fut le plus gros succès mondial du réalisateur avec 170 000 000 $ au box-office. Aujourd’hui, elle travaille dans un studio à Dublin pour le thriller de Spielberg Bridge of Spies ainsi que pour le film Billy Lynn’s Long Halftime Walk d’Ang Lee.

Le mot props est le terme anglais pour parler des objets et/ou des accessoires utilisés sur scène ou à l’écran par les acteurs de théâtre, de cinéma ou de télévision. L’ère moderne a ajouté un nouveau sens à l'expression props. Ces accessoires de cinéma qui apparaissent à l'écran sont baptisés screen-used et deviennent des objets de collection prisés. Ils sont généralement disponibles seulement après la première d'un film et peuvent valoir plusieurs milliers de dollars dans les ventes aux enchères en ligne.

film

Atkins fait donc partie de l'équipe qui conçoit tous les accessoires de film et elle fut nommée designer en chef sur le projet de The Grand Budapest Hotel. Travailler pour Wes Anderson fut probablement l’un des plus ambitieux projets qu'elle a pu réalisé puisque ce cinéaste est reconnu pour ses films, mais aussi pour ses réalisations toujours très soignées comprenant également ce qui touche à la création des props.

lettre

Le processus de création d'Atkins débute par une lecture du script original ou elle identifie tous les endroits susceptibles de nécessiter des props. Ensuite, elle dresse une liste des éléments spécifiques pour le tournage comme le temps de la journée, la localisation, la saison, la période historique, etc. Ce sont tous des éléments à étudier avant de passer à la conception. Elle doit porter une attention particulière à une quantité incroyable de détails dans ses recherches puisque tout doit être pensé; d’une enseigne extérieure, à des vitraux, à la conception de journaux en entier... Dans le cas du film de Wes Anderson, chaque pièce a dû être faite au moins une trentaine de fois, et ce, de façon identique afin de pouvoir tourner les scènes plusieurs fois. Tout doit être minutieusement étudié afin de plaire autant à l'opinion des critiques que celle du public. Parfois même, elle doit pousser la réflexion encore plus loin puisque certains props doivent être créés de façon réaliste ou en étant fabriqués avec des matériaux différents pour des raisons de sécurité. Vous l'aurez deviné, une bouteille de vitre qui se fait éclater sur la tête des méchants dans une bataille épique d'un film d'action n'est pas réellement faite de verre.

boites

À la question: « pourquoi tous ces détails sont nécessaires lorsque la plupart de ces accessoires sont en arrière-plan ou lorsqu'ils n'apparaissent littéralement qu'une seconde de temps à l'écran?», elle répond que d'une certaine façon, si les accessoires aident la performance des acteurs et ajoutent une dimension supplémentaire de réalisme, alors ils en valent vraiment la peine. Après tous, les costumiers ne mettent-ils pas de chaussures aux acteurs même si on ne voit pas leurs pieds à l’écran?

La prochaine fois que vous visionnerez un film, portez attention à tous les petits détails qui s’y cachent !

Voir plus des travaux d'Annie Atkins sur annieatkins.com

Crédit photos: www.annieatkins.com
Retour au blogue