11 juillet 2019

Séduire le consommateur autrement

À l’ère de la mondialisation, les consommateurs réclament de plus en plus une responsabilité sociale de la part des entreprises. Obligées de rendre des comptes, elles devront maintenant se positionner socialement dans leur marché respectif, que ce soit en posant des actions concrètes dans leurs méthodes de fonctionnement ou en redonnant à la communauté en soutenant financièrement des organismes ou des associations. 

Pour sa part, Imédia organise depuis maintenant 23* ans Le Déjeuner des médias, un événement annuel au bénéfice de Centraide Québec et de Chaudière-Appalaches. Au fil du temps, cette initiation de l’agence a permis à Centraide d’amasser plus de 350 000 $ qui ont été redistribués dans les entreprises subventionnées. Pris en charge par Imédia, cet événement rassemble plusieurs entreprises soucieuses de leur responsabilité sociale, notamment La Capitale, Ameublements Tanguay et Mercedes-Benz. 

Au Canada, de grandes entreprises se positionnent de manière favorable et il est important de les mettre de l’avant. En 2016, la compagnie Kellogg’s s’est « engagée à remettre plus de 500 millions de petits-déjeuners dans le monde […] afin de lutter contre la faim. » Dans le même secteur d’activité, l’entreprise Tim Hortons, préoccupée par la préservation de l’environnement, « exige que ses fournisseurs canadiens de menuiserie préfabriquée n’utilisent que du bois certifié par le Forest Stewardship Council pour ses restaurants au Canada. »

Dans le secteur du textile, une entreprise comme Adidas pose également des gestes qui témoignent de son respect de l’environnement. La marque de sport a lancé un prototype de chaussure avec une empeigne entièrement fabriquée à partir de fils et de filaments faits de plastique récupéré de l’océan.

Pour une personnalité publique, il est aussi important de se positionner positivement. Le porte-parole de l’Hôpital de Montréal pour enfants, P.K. Subban, s’est engagé à remettre un montant minimum de 10 millions de dollars sur 7 ans à la Fondation de l’hôpital. Cette généreuse action « devient le plus important geste de philanthropie de la part d’une vedette sportive dans l’histoire canadienne ». Ce joueur de hockey professionnel croit fermementque si on veut changer le monde, « il faut commencer par les enfants ». 

 

Sources:
Les 50 entreprises canadiennes championnes de la responsabilité sociale :http://www.lactualite.com/lactualite-affaires/palmares-50-entreprises-championnes-de-la-responsabilite/
Rentrée 2015: 11 tendances fortes dans l’industrie:http://www.infopresse.com/article/2015/9/11/rentree-2015-10-tendances-a-surveiller
PK Subban : https://fondationduchildren.com/fr/heros/p-k-subban-fr